Frédéric Bonan | I-Deal Development

Frédéric Bonan | I-Deal Development

Soutenu par sa compétence dans le secteur, Frédéric Bonan (plus d’infos) s’engage de manière concrète dans la globalité des projets de l'enseigne. Il est de ce fait au CA de différentes PME françaises qui veulent évoluer à l'échelle internationale. Le dirigeant d’I-Deal Development agit aussi en tant qu’Advisory Board Member du holding Quest. Prodiguant des conseils en ingénierie, il use de ses compétences pour optimiser la stratégie d'expansion du réseau à l’échelle mondiale. Frédéric Bonan apporte aux PME tout l'appui nécessaire dans la génération de postes et dans la rentabilisation de leurs activités. Depuis 2005, plus d’une centaine de PME ont été accompagnées dans leur ascension grâce à I-Deal Development.

Accomplissements significatives en faveur d'une boîte en phase de croissance

Le chargé du développement et du marketing d’Altran a pris l’initiative d’étendre ses activités au niveau provincial, qui couvraient à l’époque plus d'une dizaine de cités. Frédéric Bonan apporte sa contribution dans la gérance de départements se spécialisant dans la rentabilisation afin d’améliorer le CA du groupe Altran. Durant son parcours professionnel chez Altran Technologies, Frédéric Bonan a coopéré pour la concrétisation du plan d'expansion du groupe en enrichissant continuellement son équipe d'auditeurs et son réseau de partenaires.

Grâce à sa solution originale, Frédéric Bonan assiste concrètement les PME dans la préparation de leur développement à venir en fonction de chaque nouvel enjeu lié à l'administration en interne ou à la situation externe (progrès technologiques et circonstances économiques). L'homme d'affaires vise à orienter les petites et moyennes entreprises en optimisant les capacités et la synergie de l’équipe tout en les encourageant à garder leur personnalité. Par conséquent, elles grandiront vite avec des partenaires soudés et enthousiastes. Les PME épaulées par I-Deal Development croissent réellement et jouissent de l'expertise d'une multinationale sans les désagréments qui s'y rapportent, grâce à l'approche lancée par Frédéric Bonan

Frédéric Bonan investit l'univers du travail en occupant le poste de chargé de mission pour le spécialiste de l'audit en marketing industriel 2MI. Il se chargeait entre autres des études stratégiques de l’enseigne. Voulant développer ses capacités et étudier l'univers des affaires, Frédéric Bonan rejoint l’École Supérieure de Sciences Économiques et Commerciales (ESSEC) pour y décrocher un master en marketing et en gestion. Grâce à son savoir-faire dans le milieu, le jeune sortant de l’ESSEC intègre l'entreprise de conseil Altran Technologies en tant que chargé d'affaires. Sa tâche est d'orienter les PME dans leur expansion. Pendant qu'il étudiait pour obtenir son master en commerce, le futur homme d'affaires travaillait comme vice-président de la CNJE, chargée des opérations d'exportations mondiales.

Accomplissements d’un homme d'affaires efficace

Le précédent directeur général d’Altran sort du lot par la mise en place et l’exécution d’un modèle d'affaires surprenant axé vers la décentralisation. Le holding se fait ainsi connaitre comme un large réseau de sociétés membres en autogestion. Le business model encouragé par Frédéric Bonan donne au gérant la possibilité de recruter, de prospecter et de superviser l'efficacité de son centre de profits afin d'apporter concrètement son appui au développement de la boîte. La solide expérience de Frédéric Bonan l’a être placé au poste de Chairman du bureau de consultance Arthur D. Little en 2004. Il est parvenu à remettre la compagnie sur les rails grâce à ses compétences en matière de création de valeur.

Frédéric Bonan est promu responsable du développement et du marketing pour Altran grâce à ses études et à son expérience dans le secteur, qu'il a augmenté en étant ingénieur d'affaires. Dès sa promotion, le responsable marketing d’Altran s’applique à renforcer son groupe de 300 conseillers et managers afin d’améliorer la productivité du groupe ainsi que de ses partenaires. Au moment de la relance de Lore, Frédéric Bonan est passé de manager à PDG, en plus de son poste de conseiller stratégique chez Altran où il s'occupait de la présidence des succursales.